Just like Mi !

décembre 7, 2014 dans Autres

Voilà bientôt deux ans que j’ai commencé à utiliser en dehors du travail une tablette. Comme un peu tout le monde, ça m’a servi pour les mails, réseaux sociaux mais aussi pour tester des sites sur ce support. Ce n’étaient que des usages basiques et pourtant au fur et à mesure cette tablette 10″ me paraissait relativement lourde, pas très pratique et surtout elle manquait cruellement d’accessoires. En plus de ça, les mises à jours systèmes et les applications ont commencé à perdre en rapidité (et pas qu’un peu), fluidité et l’expérience devenait tout doucement moins agréable.

D’un autre coté, j’ai commencé l’expérience des bracelets connectés il y a quelques mois de cela avec le Withing Pulse O2. Ce trackeur avait retenu mon attention pour ses fonctionnalités : podomètre, rythme cardiaque, suivi du sommeil,… . D’autre part, c’est une marque française donc je me suis dit que possiblement la qualité serait au rendez-vous.

Cet article présentera les nouveaux produits vers lesquels je me suis tourné et aussi les différentes raisons qui m’ont amené à ne pas en choisir d’autres.

On commencera par la tablette, qui m’a valu plusieurs mois de réflexion et de comparatifs.  J’ai d’abord listé les points dérangeants de ma tablette actuelle : lourde, plutôt lente et qui n’a pas une super prise en main. Les réponses à ces points étaient plutôt clair, il me fallait une tablette plus petite 7 ou 8″ avec un bon processeur tant qu’à faire pour que ça reste un investissement long terme.

Des conseils multiples m’aurait fait me tourner vers une tablette LG et plus tard la nouvelle génération de tablette, la nexus 9. Le prix a joué dans la décision mais pas seulement. Nous avions des tablettes qui ne supportaient pas l’extension par MicroSDHC avec 16 Go de disque (moins le système d’exploitation et les add-on constructeurs) et partir sur une 32Go revenait à faire exploser le prix.

Puis j’ai vu que Xiaomi (marque de mon téléphone) a sorti une tablette très tentante avec un processeur Nvidia (comme le nexus 9 mais pas en 64Bits). J’ai attendu les comparatifs et les avis qui restaient relativement corrects pour une tablette qui n’est clairement pas chère même en version 64Go et qui a en bonus le support des des MicroSDHC extensible jusqu’à 128Go. J’entends déjà les Fan Boy Apple crier au scandale que leurs chinois sont mieux et qu’Apple les traitent mieux… mais surtout que c’est de la copie (blablabla…). Bref, je ne m’étendrais pas sur le débat.

Pour parler aussi de trackeur ? Tout simplement car vu le prix dérisoire du trackeur d’activité de la marque j’ai décidé d’en prendre deux pour pouvoir le tester à deux avec @Eygel (testé sur deux smartphones différents).

unboxingunboxing-suite

MiPad :

De gauche à droite : MiPad, Mi2S, MiBand

De gauche à droite : MiPad, Mi2S, MiBand

Prise en main :

La première prise en main est de la tablette est assez surprenant car très glissant. La façade arrière est toute lisse mais on s’y habitue et avec une cover le problème est vite réglé. Elle tient bien en main même avec un format qui n’est pas 16:9, on se rapproche plus de la Nvidia Shield ou de l’iPad en terme de format.

Rendu visuel :

L’écran est lumineux bien que je ne l’ai pas testé à contre jour ou avec le soleil dans le dos. Pour la 3D, les différents benchmarks concordent, après il fallait s’y attendre avec un tegra K1. Malheureusement mais c’est normal, la tablette a une petite tendance à la chauffe lorsqu’on la pousse niveau graphique.

Système d’exploitation :

Nous nous retrouvons là sur un Android avec une sur-couche rapide et fonctionnelle. Ça se rapproche d’un iOS du point de vue expérience utilisateur. Toutes les applications sont sur le bureau ce qui permet de se rendre assez vite compte si on a trop d’applications inutiles.

Mon usage :

En dehors des usages primaires évoqués en début d’article, je me suis mis comme il faut aux comics. La précédente tablette mettait une à 4 secondes pour afficher la page d’un format standard donc je vous laisse imaginer le temps perdu. Les jeux même en 3D ressortent bien et l’expérience est au rendez-vous. De plus, il semblerait qu’une manette de la marque soit arrivée sur le marché.

 

En définitive, la tablette fait ce pour quoi elle a été faite sans broncher et se montre réactive. Le prix n’influence en rien la qualité du produit bien que la coque soit en plastique ça reste résistant. Toutefois, il est encore dommage que ça ne soit disponible qu’en importation mais c’est dû à la politique commerciale de Xiaomi qui préfère être sur des marchés à sa taille pour pouvoir les approvisionner comme il faut. Donc si vous pouvez vous en procurer une et que vous hésitez, je vous la recommande.

 

MiBand :

MiBand

Bien que j’avais déjà un Pulse O2, j’étais tenté de prendre un autre produit Xiaomi pour voir ce qu’il avait dans le ventre et surtout sa simplicité.

Hardware :

C’est un trackeur d’activité par conséquent c’est un ensemble de capteurs réunis dans un bracelet, le seul détails à mettre en avant est qu’il fonctionne en bluetooth 4 mais qu’il reste compatible avec les normes précédentes. Mon téléphone n’a pas le Bluetooth faible consommation pourtant ça tourne.

Fonctionnalités :

La fonctionnalité primordiale à tous trackeurs est le podomètre. Celui du MiBand est assez efficace et marche comme attendu. En plus, en fonction de la norme bluetooth ou de la stabilité du lien entre les deux c’est en temps réel que l’on peut voir son nombre de pas s’afficher.

Le suivi du sommeil est la seconde arme de ce bracelet et il peut aussi vous réveiller progressivement sur 30 minutes avant votre heure de réveil définie.

Et nous n’avons… pas plus. Effectivement, pour un peu plus d’un dizaine d’euros nous avons le minimum nécessaire mais avec un bracelet et un capteur un temps soit peu étanche et peu encombrant.

 

Comparatif avec le Withing Pulse O2:

Conditions de ce comparatif:

  • port simultanée au même bras des deux bracelets
  • sur une durée de plusieurs jours
Podomètre :

Les résultats sont étonnants, le MiBand semble capter environ 1000 pas en plus que le Pulse sur une quantité d’environ 8500 pas. Cet écart est plutôt élevé mais d’après les tests le MiBand semblait collecter le bon nombre de pas en temps réel donc je n’ai pour le moment aucun indice sur ce qui peut causer cet écart.

Suivi du sommeil :

Avant toutes choses, le fonctionnement des deux appareils est rigoureusement différents là où le Pulse demande qu’on lui signifie que l’on va se coucher, le MiBand s’en rend compte tout seul. Donc bien que l’heure de départ du mode suivi de sommeil soit différente l’écart se compte en quelques minutes.

Par contre point assez étrange, pour le Pulse je me retrouve avec plus de sommeil lourd que de sommeil léger tandis que pour le MiBand c’est l’inverse. Ne pouvant vérifier la qualité des données, je ne peux que dire que j’ai bien dormi et que les moments d’éveil sont plutôt justes.

Différences :

Le MiBand a moins de fonctionnalités mais il fait une chose que le bracelet Pulse ne fait pas c’est le réveil. Pour ne pas déranger, la personne à coté de vous et vous réveiller discrètement. Il peut aussi vibrer pour les appels.

Le pulse a pour sa part une bonne quantité de fonctionnalités:

  • prise du rythme cardiaque et de l’oxygénation du sang
  • prise en compte de l’ascension (montée d’escalier)
  • affichage de l’heure (inutile mais indispensable)
  • nombre de calories brûlées par les activités et le nombre de calorie brûlées normalement + les activités

Les deux bracelets ont des looks très différents, l’un se rapprochant d’une montre et l’autre se rapprochant juste d’un bracelet.

Malheureusement, le Pulse est à mon goût encombrant au poignet mais il permet aussi d’être juste transporté en poche ce qu le MiBand ne permet pas.

Un point négatif pour le MiBand: l’application est entièrement en Chinois bien qu’une version en anglais soit disponible sur les forums spécialisés.

Mon avis reste relativement partagé entre les deux mais ces deux bracelets peuvent plaire l’un comme l’autre.

Pour un suivi peut être plus pointu avec un grand nombre de fonctionnalité, une app en français et un site à disposition le Pulse est fait pour vous.

Par contre si vous ne cherchez pas autant de fonctionnalités et qu’avoir le suivi directement sur le téléphone n’est pas un problème, alors foncez sur le MiBand.

Si vous avez des questions n’hésitez pas, j’essayerai d’y répondre autant que je le pourrai.